Paix, justice et institutions efficaces

Etendre la souveraineté, donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et pour toujours : voilà ce que fera le zèle de l'Eternel, le maître de l’univers. Ésaïe 9.6

SHARE
Paix, justice et institutions efficaces
|
24 juin 2022
|

Peu de choses mettent autant en péril l’atteinte de ces Objectifs que la guerre et la violence. Des pays et régions instables, à cause de conflits, n’expérimentent pas seulement les conséquences directes de ces troubles mais également indirectes, à savoir la difficulté, voire l’impossibilité de se développer. De telles circonstances rendent ces régions impuissantes, car les organismes de soutien sont incapables d’apporter l’aide espérée. Le rétablissement de la paix est donc une priorité absolue et indispensable au développement.

De la même manière, la justice est primordiale. Sans structures prêtes à défendre et maintenir, avec intégrité, le cadre de base d’une société juste pour tous ses citoyens, le développement est sévèrement entravé. La corruption peut se révéler très présente, et les meilleures intentions d’un grand nombre peuvent s’écrouler à cause de la criminalité de quelques-uns.

En cela, l’Objectif 16 est la clé, non seulement pour la promotion de la paix, de la réconciliation, et de l’aide à la création de systèmes de justice durables, mais également pour aller à l’encontre d’autres violences telles que l’abus domestique, la violence basée sur le genre et le trafic d’êtres humains.

Si la justice et la paix sont des enjeux centraux de développement, il est à peine besoin de rappeler qu’elles sont toutes deux également fondamentales dans la foi chrétienne. Le célèbre verset cité d’Ésaïe, qui anticipe la venue du Messie, les lie explicitement, et elles sont également des thèmes majeurs à travers toute la Bible. La justice et la droiture font entièrement partie de la personnalité de Dieu. Pour ceux qui souhaitent l’honorer, ces qualités de justice, d’honnêteté et d’intégrité sont indispensables. Au niveau de la société, cela signifie la mise en place d’un système judiciaire au bénéfice de tous de façon égalitaire, afin que ces valeurs puissent toujours être invoquées dans les relations publiques et privées. Régulièrement dans la Bible, les patriarches, les juges ou les apôtres, les personnages avec des responsabilités, sont appelés à être emplis de sagesse, de justice et de compréhension. En un mot, à être justes.

La paix de Dieu, y compris le titre de Prince de Paix accordé à Jésus, n’a jamais eu l’intention de ne concerner que la « paix intérieure ». Au contraire, c’est également une offre universelle face à un monde de conflits. L’appel chrétien à être des faiseurs de paix a résonné à travers les âges et est certainement requis aujourd’hui plus que jamais. Pour les chrétiens, s’engager consciemment et en pratique dans cet Objectif devrait être un désir instinctif.

 

Découvrez les autres pistes de réflexion autour de cet Objectif 16 en vous rendant sur cette page.

Si vous l'aimez, vous pouvez le partager

Articles similaires

Article Michael Mutzner Injustice

Lorsque les lois ne protègent pas suffisamment les victimes, voire les excluent de ce droit, nous parlons alors d’injustice structurelle. Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Michael Mutzner, représentant de l’Alliance évangélique mondiale auprès de l’ONU, répond à nos questions.

27 septembre 2022
Former le personnel de santé au dépistage de la lèpre

Mission Lèpre développe au Bangladesh une formation destinée au personnel de santé gouvernemental. Le but : que la prise en charge de la lèpre fasse partie du programme national de santé.

23 septembre 2022
Les Objectifs de développement durable en Suisse: Où en sommes-nous ?

Au printemps dernier, le Conseil Fédéral a publié son deuxième rapport national concernant la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et de ses 17 Objectifs de développement durable (ODD). Alors qu’il ne reste qu’un peu moins de huit ans pour les atteindre, Andrina Frey, adjointe et conseillère du délégué du Conseil fédéral à l’Agenda 2030 au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) fait le point avec nous sur les progrès de la Suisse, ainsi que ses défis.

19 septembre 2022

Votre don peut faire la différence

50 CHF
100 CHF
150 CHF
CHF
Inscrivez-vous pour recevoir notre lettre de nouvelles