Eau propre et assainissement

Les plus humbles et les plus pauvres cherchent de l'eau, mais il n'y en a pas, et leur langue est desséchée par la soif. Moi, l'Eternel, je répondrai à leurs prières. Moi, le Dieu d'Israël, je ne les abandonnerai pas. Je ferai jaillir des fleuves sur les collines et des sources au milieu des vallées. Je changerai le désert en étang et la terre aride en cours d'eau. Ésaïe 41.17-18

SHARE
Eau propre et assainissement
|
17 juin 2022
|

L’eau est aussi vitale aujourd’hui qu’elle ne l’était déjà dans les temps bibliques. Facilement considérée comme un acquis dans les pays développés, l’augmentation démographique, la déforestation et le changement climatique ont néanmoins intensifié la pression sur les ressources en eau pour une majorité de la population mondiale. Dans l’Antiquité, alors que la lutte pour l’eau était évidente et constante, le fait qu’elle soit mentionnée à la fois comme métaphore de la vie et comme une ressource matérielle est inévitable. Il est possible néanmoins que, dans certains passages bibliques, nous pensions trop facilement qu’il est question de métaphore. Il est certain que Dieu aimerait bénir les gens par son Saint-Esprit, mais il souhaite également voir des puits construits, des rivières à nouveau remplies et les assoiffés désaltérés.

Comme pour beaucoup d’autres de ces Objectifs, énormément de progrès ont été réalisés dans ce domaine, mais il reste tant à faire. Si l’on considère l’accès à l’eau potable, 91 % de la population mondiale en bénéficiait en 2015 ; une augmentation de 82 % depuis l’année 2000. Mais il reste toujours plusieurs centaines de millions de personnes buvant de l’eau de sources non traitées, voire sérieusement contaminées. Le bilan est encore pire quand on s’attarde sur les infrastructures sanitaires. Si la population mondiale ayant accès à des infrastructures sanitaires a augmenté de 9 % durant ces quinze dernières années, cela ne représente pourtant que 68 % des êtres humains en 2015. Sur les 2,4 milliards de personnes qui n’ont bénéficié d’aucune amélioration, près d’un milliard ne possède aucune infrastructure.

Et si vous étiez l’une de ces personnes, et que vous lisiez le passage de la Bible mentionné ci-dessus ? Qu’en penseriez-vous ? Vous imaginez-vous lire de telles promesses en pensant à ceux qui souffrent ? Est-ce suffisant de spiritualiser ces versets, en adoptant une vision allant dans notre sens ? L’Objectif 6 vise à faire à nouveau couler des ruisseaux d’eau vive des terres desséchées, notamment en sécurisant l’accès à une eau potable, et en offrant un assainissement adéquat pour tous d’ici 2030. Jésus n’a-t-il pas dit : « Quand j’ai eu soif, vous m’avez donné à boire » ? (Matthieu 25.35). C’est vraiment le moins que nous puissions faire.

Découvrez les autres pistes de réflexion autour de ce premier Objectif en vous rendant sur cette page.

Si vous l'aimez, vous pouvez le partager

Articles similaires

Article Michael Mutzner Injustice

Lorsque les lois ne protègent pas suffisamment les victimes, voire les excluent de ce droit, nous parlons alors d’injustice structurelle. Quelles sont ses causes et ses conséquences ? Michael Mutzner, représentant de l’Alliance évangélique mondiale auprès de l’ONU, répond à nos questions.

27 septembre 2022
Former le personnel de santé au dépistage de la lèpre

Mission Lèpre développe au Bangladesh une formation destinée au personnel de santé gouvernemental. Le but : que la prise en charge de la lèpre fasse partie du programme national de santé.

23 septembre 2022
Les Objectifs de développement durable en Suisse: Où en sommes-nous ?

Au printemps dernier, le Conseil Fédéral a publié son deuxième rapport national concernant la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et de ses 17 Objectifs de développement durable (ODD). Alors qu’il ne reste qu’un peu moins de huit ans pour les atteindre, Andrina Frey, adjointe et conseillère du délégué du Conseil fédéral à l’Agenda 2030 au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) fait le point avec nous sur les progrès de la Suisse, ainsi que ses défis.

19 septembre 2022

Votre don peut faire la différence

50 CHF
100 CHF
150 CHF
CHF
Inscrivez-vous pour recevoir notre lettre de nouvelles